Aix-en-Provence Festival

Aix-en-Provence | http://festival-aix.com/

Ödipus Rex

Opéra-oratorio en deux actes, livret de Jean Cocteau d’après Sophocle, Musique d’Igor Stravinsky
Enregistré en juillet 2016 au festival d’Aix-en-Provence
En latin et en français, avec sous-titres anglais

Le chef Esa-Pekka Salonen et le metteur en scène Peter Sellars travaillent depuis longtemps ensemble, et ont notamment collaboré pour Tristan et Isolde de Wagner, Saint-François d’Assise de Messiaen et Pelléas et Mélisande de Debussy.
C’est en 2009 à Los Angeles qu’ils ont pour la première fois abordé. Œdipus Rex et la Symphonie de psaumes, mais en 2016 ils ont repris ces deux œuvres dans le cadre du festival d’Aix-en-Provence. Dans sa critique élogieuse, le magazine Diapason évoque « un art total, au carrefour de l’opéra, de l’oratorio, de la musique symphonique, de la danse et des arts visuels ».
Sellars adopte une approche éclectique, ajoutant une note africaine à Œdipus Rex avec les sculptures de l’artiste éthiopien Elias Sime et en faisant le choix de costumes modernes pour Œdipe (Joseph Kaiser) et le chœur masculin, mais de robes classiques pour la reine Jocaste (Violeta Urmana) et pour le Narrateur, la jeune actrice française Pauline Cheviller. Sellars n’utilise pas le texte préparé pour Stravinsky par Jean Cocteau, mais s’appuie sur Sophocle, transformant l’actrice en Antigone, la fille d’Œdipe. Sir Willard White assume trois rôles – Créon, Tirésias et le Messager – tandis que le chœur réunit trois chœurs de Scandinavie. L’orchestre est le London Philharmonia, donc Salonen est chef principal et conseiller artistique.